Tags:
  • restaurant
  • YuMe
  • Gastronomie
  • Bistronomie
  • Brasserie
 

Un vent nouveau souffle sur le YuMe !

, publié le Temps de lecture :
nGED_ID

Que les armateurs de la première heures se rassurent, on parle de vent pas de tempête ! En fait, on devrait même parler de brise puisque l’ancienne équipe a simplement rompu les amarres avec Yves Mattagne pour voguer seule.

La coque

Le YuMe est situé dans une prestigieuse villa moderne de l’avenue de Tervueren. Elle offre une vue poétique sur les étangs du parc voisin, vous pourrez par temps clair peut-être apercevoir quelques marins d’eau douce sur des canots. La villa a été construite en 1937 par les architectes Adrien et Yvan Blomme. L'entrée du restaurant (sol et plafond), ainsi que l’escalier menant à l'espace "lounge" à l’étage, sont classés et ont été rénovés avec le souci du détail.

La particularité du YuMe est de disposer de deux espaces distincts :

  • Au rez-de-chaussée, le sol est en béton lissé, les murs et le mobilier sont habillés de gris, de noir et de bordeau. Le fond de la salle de gauche donne sur la cuisine ouverte, on peut y voir l’équipe s’activer. Lorsque le temps le permet, on y trouve aussi une terrasse ensoleillée.
  • A l’étage, on retrouve le grand bar et un coin un peu plus feutré. Dans des tons marron, ce lieu est idéal pour vos événements en soirée (jusqu’à 40 couverts).

La carte

Je vous le dis depuis la première ligne de cet article, rien n’a vraiment changé au YuMe ! La cuisine pratiquée est toujours de type "fusion", on y mélange le meilleur de toutes les cuisines : européennes, asiatiques, américaines, etc ... On y accoste surtout pour les Gyoza, les Dim-Sum et les viandes.

Le YuMe est ouvert tous les jours de la semaine à midi et le soir !

La boussole

Le cadre étant inchangé, la carte suivant le même cap, le personnel naviguant étant toujours dans le navire, vous ne serrez pas pris en otage en entrant au Yume. Si vous ne connaissez pas les lieux, il est peut-être temps d’y faire une petite halte … Jérémy Geslot, Astrid Camerman et Annelies Erard ne sont pas des pirates de la bistronomie mais des capitaines connaissant toutes les ficelles de la gastronomie  !

2448

 



Contribuez à cet article

Un conseil à ajouter, une opinion à partager ou un complément d'information à apporter?
Cet espace est à vous!




 
.