Tags:
  • santé
  • cardiaque
  • insuffisance cardiaque
  • Greffe
 

La greffe de cellules souches, un bel espoir pour les personnes en insuffisance cardiaque

, publié le Temps de lecture :
nGED_ID

Une personne souffrant d’insuffisance cardiaque a été opérée il y a un an, à l’aide de cellules cardiaques et elle va bien aujourd'hui. Une belle avancée médicale encore en phase de test mais qui s’annonce prometteuse ! Témoignage.

Une patiente un peu particulière a donné un témoignage plein d’espoir ce matin dans Santé vous bien sur Bel RTL.

C’est Jacqueline, elle a 69 ans et elle est la première patiente souffrant d’insuffisance cardiaque sévère à avoir bénéficié d’une greffe de cellule souches.  L’intervention a eu lieu à Paris, le 21 octobre dernier. Comment cela s’est passé ?

D’abord, Jacqueline a eu un pointage coronarien classique, car elle a fait un infarctus. Ensuite, les chirurgiens ont "réparé" son cœur avec des cellules cardiaques, obtenues en laboratoire à partir des cellules souches embryonnaires.
Elles ont été incorporées dans un gel qui a été appliqué via un patch sur la zone qui ne fonctionnait plus, qui ne battait plus.

Un an jour pour jour plus tard, Jacqueline se porte comme un charme.Elle l’a confié à Odile Pouget : "Je vis très bien, très normalement, comme si je n’avais jamais été malade, raconte-t-elle. Avant, j’étais très diminuée, je m’essoufflais, je ne pouvais pas monter les escaliers, il fallait que je m’assoie parce que j’étais épuisée. Et maintenant je danse avec mes petites filles. J’ai passé un premier bilan, pour les un an après mon opération. Le côté où il y a eu le patch greffé, le cœur rebat. Je ne sais pas dans quel état je serais sans ce patch, il m’a aidé à me refaire une vie en tout cas. Ca donne de l’espoir aux gens qui sont en insuffisance cardiaque."

Chaque matin vers 8h20 sur Bel RTL, Sylvie Degrelle vous aide à prendre votre bien-être en main. Toutes les séquences sont à retrouver ici.


Un deuxième patient de 82 ans a été opéré également, il y a 8 mois. Aujourd’hui, il va bien.

En tout 6 personnes bénéficieront de cette intervention. Une intervention qui est encore en phase de test puisque les essais sur les cellules souches provenant d’embryons sont extrêmement réglementés pour des raisons d’éthique. Dans tous les cas, ils sont assez prometteurs et c’est une belle avancée médicale.

3170

 



Contribuez à cet article

Un conseil à ajouter, une opinion à partager ou un complément d'information à apporter?
Cet espace est à vous!




 
.